Réseaux sociaux
   Blog    Se préparer à une pause – Episode 4

Se préparer à une pause – Episode 4

Cher journal,

Cet après-midi, je suis hospitalisée en centre de rééducation pour essayer de remarcher. Je suis là pour six semaines. Aujourd’hui, j’avais donc envie de te partager comment je me suis préparée à cette pause forcée.

Il y a un mois et demi environ, j’ai été en consultation et à la fin du rdv, le médecin m’a proposée une hospitalisation. Bonne nouvelle ! A temps complet… Ah. Ayant une phobie médicale, j’ai essayé de négocier une hospitalisation de jour pour rentrer chez moi le soir mais à juste titre et pour que je tienne le coup d’une rééducation intensive pendant 6 semaines, le médecin à refuser. Bon ben d’accord. La peur d’une hospitalisation passée, je l’ai vraiment pris comme une réelle chance.

En rdv médical pour la prise de décision de cette pause de 6 semaines.

Cependant, 2 ou 3 jours plus tard, la question de mon travail est arrivée. 6 semaines de pause c’est court et en même temps très long, surtout quand ça ne fait pas longtemps qu’on est lancé et qu’on commence tout juste à faire sa place. Alors j’ai réfléchi.

Pour cela, j’ai mis sur papier toutes les composantes (la boutique, mes réseaux sociaux, le démarchage, Patreon, les projets…). J’ai réfléchi à ce que je pouvais maintenir, mettre en pause, ce qui pouvait attendre… et à mes envies. Le but de cette démarche était de m’organiser. Mais c’était aussi et surtout me permettre de garder un lien avec mon métier, cette passion, pendant mon hospitalisation. En effet, j’avais besoin de quelque chose pour m’aider à surmonter ces 6 semaines de pause. 6 semaines qui ne vont pas être de tout repos.

Assise par terre en train de tout organisée pour ma pause, entourée de feuilles éparpillée et de mon pc

A vrai dire, tout c’est articulé assez naturellement. Pour commencer, ma meilleure amie a accepté d’envoyer les commandes passées sur la boutique jusque mi juillet. Elle partira ensuite en vacances. La boutique fermera donc mi juillet et réouvrira courant août (je ne donne pas de date précise, je me laisse le temps de voir…).

De plus, j’ai envoyé ma dernière Newsletter le 1er juin, la prochaine sera en août, si ce n’est en septembre selon mon état au retour de mon hospitalisation. Ensuite, les vidéos Youtube s’arrêtent bien évidemment et reprendront tranquillement en septembre. Les projets en cours sont repoussés et sortiront quand ils sortiront ! Enfin, le démarchage attendra un peu. Quant aux réseaux sociaux et Patreon, j’ai décidé de les maintenir et de continuer à les alimenter. Quoiqu’il arrive, j’ai programmé les posts et serai là le soir et le wend pour suivre ce qui s’y passe, répondre aux messages s’il y en a et partager avec les gens. Si toutefois, j’en ai l’énergie. Je ferai au mieux.

Le partage est réellement une partie de mon métier que j’aime de plus en plus ! J’ai tant de choses à partager. Tant. Alors, je ne voulais pas me résoudre à arrêter ça, autant sur les réseaux que sur Patreon. Ce sera donc le fil entre ma vie, mon métier, ma passion et l’hôpital. Le fil entre ma rééducation et mon combat.

Tu sais, cher journal, j’avais vraiment besoin de garder quelque chose qui me permettrait de garder ce lien. Le tout en me lançant à corps perdu dans le combat qui m’attend. Je ne sais pas si ce sont les bons choix mais je sais que ce sont les plus justes pour moi à l’heure actuelle. On m’a tellement arracher de parties de moi-même que c’était plus qu’un besoin de garder ce petit quelque chose, afin de ne pas revivre une énième fois cela.

Une fois ces décisions prises, il a fallu que je m’organise et tu sais mon amour pour l’organisation. Alors j’ai dégainé mon bullet journal et Notion et j’ai listé ce que j’avais à faire. Tout a été prêt en temps et en heure tranquillement, sans stress et tout en sérénité. Aussi, j’ai laissé quelques fiches explicatives à ma meilleure amie pour qu’elle ne soit pas perdue avec la boutique (et je lui ai simplifié la vie en enlevant les personnalisations).

Voilà cher journal, comme tu l’as compris, la préparation pour cette hospitalisation remplie d’espoir c’est donc faite en quelques étapes : accepter, réfléchir, se poser, s’organiser, préparer, programmer… Aujourd’hui, je suis à l’hôpital depuis 4 jours, prête à mener le combat de ma vie : essayer de remarcher.

Devant l'entrée du centre de rééducation, c'est parti pour la pause forcée !

Je t’embrasse cher journal et te donne rdv au mois d’août, je l’espère debout et en meilleure forme !

Avec tout mon amour,

« J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. »

Nelson Mandela

Psst : Si vous voulez en lire davantage, vous pouvez retrouver les premiers épisodes du Journal (presque) intime d’une illustratrice pas tout à fait comme les autres ici.

Inscription à la Newsletter : L’Emerveille’mot. J’envoie 1 Newsletter par mois sauf exception en cas d’évènements ou de nouvelles collections.

Post a Comment