Réseaux sociaux
   Blog    Sœur Emmanuelle – Jour 8

Sœur Emmanuelle – Jour 8

Son histoire

La vie de sœur Emmanuelle s’est passée en Belgique, en France, en Turquie, en Tunisie et en Égypte. Elle est née à Bruxelles en 1908.

A 21 ans, elle entre chez les religieuses de Notre-Dame de Sion.

Sa carrière d’enseignante professeur de lettre et de philosophie commence tout d’abord en Turquie dans une école pour jeunes filles d’un quartier pauvre de la ville puis en Tunisie et en Egypte.

A 63 ans, à l’âge de la retraite d’enseignante, elle décide alors de partager la vie des plus démunis et part s’installer dans un des bidonvilles les plus pauvres du Caire en Égypte.

A son arrivée, 4 enfants sur 10 mourraient du tétanos et les femmes enceintes refusaient de se faire vacciner. Aujourd’hui, 9 enfants sur 10 échappent à cette maladie. C’est donc une belle victoire pour Sœur Emmanuelle.

De plus, Sœur Emmanuelle a toujours voulu maintenir un lien entre la religion chrétienne et la religion musulmane. C’est pourquoi elle avait sur sa porte, la croix, signe des chrétiens et le croissant, signe des musulmans

En somme, elle a partagé pendant plus de 20 ans la vie des chiffonniers du Caire et elle a fondé une communauté pour venir en aide aux enfants de chiffonniers. Elle consacre alors toute son énergie à faire construire des écoles, des jardins d’enfants, des dispensaires. Souvent surnommée « la petite sœur des pauvres » ou « petite sœur des chiffonniers », elle est décédée le 20 octobre 2008 à Callian, dans le Var.

Quelques unes de ses citations  

« On ne possède pas le bonheur comme une acquisition définitive. Il s’agit à chaque instant de faire jaillir une étincelle de joie. Ne l’oublions pas : « Souris au monde et le monde te sourira. » »

« Le véritable amour, solide, durable, est celui qui cherche le bonheur des autres en même temps que son propre bonheur. »

« La fierté, c’est la recherche de sa dignité personnelle. Ce n’est pas un défaut. »

« Voici le premier fruit de mon expérience : quel que soit le continent, le désir le plus impérieux d’un pauvre, son besoin essentiel, c’est d’être respecté. Nous touchons ici la condition sine qua non de toute action humanitaire : témoigner à tout être humain un égal respect. »

« Regarder l’autre, l’écouter, lui sourire, s’intéresser à lui, d’après moi, c’est le commencement de l’être humain. »

« Le choix d’une religion, c’est la liberté de l’homme. »

« Chacun doit trouver où mener son combat pour qu’il y ait plus de joie dans le monde. Le monde est comme un miroir : si tu donnes la joie, tu en reçois. Donner procure à la vie une effervescence, cela nous fait comprendre que nous sommes vivants, et frères et sœurs de tous les hommes qui nous entourent. »

« Seule une affection douce et forte à la fois permet de résoudre les conflits, par ailleurs inévitables. »

« Lorsque l’on s’intéresse aux autres, on sort de ses problèmes. Et la vie devient passionnante. »

« …aimer, c’est autoriser les autres à vous aimer en retour. »

Ses écrits

  • Chiffonnière avec les chiffonniers, Ivry-sur-Seine, Éditions de l’Atelier, 1989 et 2007
  • Une vie avec les pauvres, Paris, Éditions de l’Atelier, 1991
  • Yalla, en avant les jeunes, Paris, LGF – Livre de Poche, 1999
  • Les Mots du rosaire, Arles, Actes Sud, 2001
  • Un pauvre a crié, le Seigneur l’écoute, Paray-le-Monial, Emmanuel, 2005
  • Vivre, à quoi ça sert ?, Paris, J’ai lu, 2005
  • Agenda 2009. Une année avec Sœur Emmanuelle, Presses de la Renaissance, 21 août 2008
  • 365 Méditations de Sœur Emmanuelle, Paris, Presses de la Renaissance, 9 octobre 2008
  • Je Te Salue Marie, Bordeaux, Elytis, 15 octobre 2008
  • Les Confessions d’une religieuse, Flammarion, 23 octobre 2008

Quelques chants

Pour aller plus loin

Sœur Emmanuelle, histoire et biographie de Sœur Emmanuelle

Une vie : Sœur Emmanuelle

ASMAE Association Sœur Emmanuelle

Sœur Emmanuelle

N’hésitez pas aussi à vous promerner sur Youtube, il y a plein de films/documentaires sur son histoire.

Yalla ! (qui signifie « En avant ! » en arabe) était l’expression favorite de Sœur Emmanuelle. Elle était toujours pleine d’énergie et donnait son amour sans compter. ASMAE, l’association de Sœur Emmanuelle continue son action auprès des enfants défavorisés. Au travers de l’éducation, la santé et le soutien, elle s’efforce de les sortir de la pauvreté et d’en faire des « hommes debout », comme le disait Sœur Emmanuelle.

Aujourd’hui, Sœur Emmanuelle fait partie de ces figures missionnaires connues dans le monde entier !

A demain pour le 9e témoin !

Avec tout mon amour,

Léa

« Yalla ! ». En avant !

Sœur Emmanuelle

PS : Retrouvez tous les jours de l’Inktober 2021 ici

PPS : N’hésitez pas à me suivre dans ce challenge, à partager mes post sur les réseaux sociaux et en parler autour de vous si ça peut intéresser quelqu’un. Je partagerai également sur Instagram et Facebook.

Inscription à la Newsletter : L’Emerveille’mot. J’envoie 1 Newsletter par mois sauf exception en cas d’évènements ou de nouvelles collections.

Post a Comment