Réseaux sociaux
   Blog    Edith Stein – Jour 5

Edith Stein – Jour 5

Son histoire

Edith Stein est née à Breslau (actuelle Wroclaw en Pologne) le 12 octobre 1891. Elle est la dernière d’une famille juive de 11 enfants. Alors qu’elle n’a que 2 mois, son père meurt d’une insolation. C’est en voyant sa mère travailler du soir au matin qu’Edith Stein développera la simplicité et la modestie qu’elle gardera toute sa vie. Malgré sa soif d’apprendre et son intelligence, elle connaîtra l’injustice à l’école face à un directeur antisémite. A 10 ans, elle fait face aux suicides successifs de deux oncles, la foi ne lui apportera pas le réconfort nécessaire.

A 22 ans, Edith Stein découvre la démarche d’Edmund Husserl dont l’œuvre « Recherches logiques » la fascine et elle part à Göttingen où elle prépare sa thèse de doctorat. Elle est alors confrontée à ses limites et aura des idées très noires. C’est alors qu’elle découvre divers témoignages de foi chez les fermiers catholiques. Elle obtiendra le seul doctorat en philosophie accordée à une femme cette année-là.

A 30 ans, elle lit la vie de Ste Thérèse d’Avila, après quoi elle dira « Là et la vérité ». Le 1er janvier 1922, elle reçoit le baptême dans l’Eglise catholique. Elle enseigne alors chez les Dominicaine. Durant cette période, elle marque les élèves par son silence et son sens de la justice.

A l’arrivée d’Hitler en 1933, Edith n’a plus le droit d’enseigner. Durant les longs mois de prière silencieuse, elle entre alors dans le mystère de la Croix.

C’est ainsi qu’elle entre au Carmel à 41 ans et prend l’habit le 14 avril 1934 en recevant le nom de « Thérèse-Bénédicte de la Croix ». Le 2 août 1942, elle est internée au camp d’extermination d’Auschwitz. Elle y mourra le 9 août 1942.

Edith Stein a été canonisée le 11 octobre 1998 par Jean-Paul II.

Quelques unes de ses citations  

« La seule chose que l’on puisse faire, c’est de vivre de plus en plus fidèlement et purement la vie que l’on a choisie, pour la présenter comme une offrande agréable en faveur de tous ceux avec qui on a des liens. »

« Ce ne sont pas les achèvements humains qui peuvent nous venir en aide mais la Passion du Christ, mon désir est d’y prendre part »

« J’ai confiance que c’est pour tous que le Seigneur a pris ma vie. Je pense souvent à la reine Esther choisie en son peuple pour le représenter devant le roi. Je suis une Esther bien pauvre et impuissante, mais le Roi qui m’a choisie est infiniment grand et miséricordieux. »

« Les autres nous sont « étrangers », ne nous concernent pas, peuvent même nous être désagréables par leur façon d’être, si bien que nous les tenons le plus possible à l’écart. Pour les chrétiens, il n’ y a pas « d’homme étranger ». Cet homme qui se tient devant nous et qui a besoin de nous, c’est toujours « le prochain »… Le « prochain » est celui qui vient près de moi, sans exception.

Ses écrits

  • Edith Stein Werke,1950-1998.
  • La Science de la Croix, Passion d’amour de saint Jean de la Croix, 1957
  • L’Être fini et l’Être éternel, essai d’une atteinte du sens de l’être, 1972
  • Phénoménologie et philosophie chrétienne, 1987
  • De la Personne : recueil de textes choisis par Ph. Secrétan, 1992
  • De l’État, 1989
  • La femme cours et conférences,
  • La Crèche et la Croix, 2008
  • Voies de la connaissance de Dieu. La théologie symbolique de Denys l’Aréopagite
  • Source cachée, 1999 (2e édition)
  • Chemins vers le silence intérieur, Parole Et Silence,1998
  • Le secret de la Croix, Parole Et Silence, coll. « Cahiers de l’Ecole Cathédrale »
  • Malgré la nuit. Edition bilingue français-allemand, 2002
  • Vie d’une famille juive (trad. de l’allemand), 2008
  • La Femme et sa destinée, 1956 (recueil de six conférences données par Édith Stein sur le thème de la Femme)
  • Correspondance 1917-1933, I, , 2009
  • Correspondance 1933-1944, II, 2012
  • Science de la Croix : passion d’amour de Saint Jean de la Croix (trad. de l’allemand), 2014

Pour aller plus loin

Qui est Edith Stein ?

Le Carmel en France

La conception de la personne chez Edith Stein

« Femme, Juive, Philosophe, Éducatrice, Carmélite, martyre… Par sa vie et ses écrits, Édith Stein a beaucoup à nous dire. A nous de l’écouter. »

A demain pour le 6e témoin !

Avec tout mon amour,

Léa

« Dieu n’exige rien de l’homme sans lui donner simultanément la force correspondante.»

Edith Stein

PS : Retrouvez tous les jours de l’Inktober 2021 ici

PPS : N’hésitez pas à me suivre dans ce challenge, à partager mes post sur les réseaux sociaux et en parler autour de vous si ça peut intéresser quelqu’un. Je partagerai également sur Instagram et Facebook.

Inscription à la Newsletter : L’Emerveille’mot. J’envoie 1 Newsletter par mois sauf exception en cas d’évènements ou de nouvelles collections.

Post a Comment