Réseaux sociaux
   Blog    Chiara Luce Badano – Jour 31

Chiara Luce Badano – Jour 31

Son histoire

Chiara Badano, dite Chiara Luce est née le 29 octobre 1971 en Italie. Elle grandit dans un climat familial aimant et reçoit ainsi une solide éducation chrétienne.

Dès son plus jeune âge, elle fait preuve d’une grande générosité.  À 4 ans, elle décide de donner ses plus beaux jouets à des enfants démunis et met ses économies dans une petite boîte, pour les « petits Africains ». Le jour de sa première communion, elle reçoit en cadeau les Évangiles : Ce sera pour elle un « magnifique livre » et « un extraordinaire message ».

A 9ans, elle adhère au Mouvement des Focolari et elle fait de Dieu son Idéal de vie. 

A 17 ans, Chiara joue au tennis lorsqu’une douleur lancinante lui fait perdre sa raquette. Des examens médicaux révèlent un cancer des os. En avril 1989, malgré la chimiothérapie, sa maladie empire et elle devient paralysée des jambes.

Elle offre alors sa souffrance pour l’Église, pour les jeunes, pour les non-croyants, le mouvement des Focolari, les missions. Les médecins, certains non pratiquants, sont bouleversés par la paix qui émane d’elle, et plusieurs redécouvrent Dieu. Sa chambre d’hôpital à Turin est un lieu de rencontre, d’apostolat et d’unité.

En 1989, lors d’une nouvelle crise, elle reçoit la « parole de vie » de Chiara Lucich, tirée de l’Evangile selon St Jean : « Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits: car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire ».

Le 24 janvier, elle opérée une énième fois, mais cela s’avère inutile. De retour chez elle, elle reçoit une lettre de Chiara Lubich qui lui donne un nouveau nom focolari : celui de Luce (lumière en italien). Cette amitié est essentielle pour Chiara Luce Badano. Elle écrit d’ailleurs à Chiara Lubich « Je dois tout à toi et à Dieu. »

Sachant sa mort proche, Chiara Luce prépare ses obsèques qu’elle considère comme un mariage. Les derniers mots qu’elle dira à sa mère sont : « Maman. Au revoir. Sois heureuse parce que moi je le suis. »

Chiara Luce Badano meurt le 7 octobre 1990 à 18 ans, après une nuit d’agonie.

Elle a été béatifiée le 25 septembre 2010.

Quelques unes de ses citations  

« Nous vivons dans des états démocratiques, peut être croyons nous avoir trouvé la liberté. Est ce vrai? Malgré la tension continuelle vers ce bien commun, l’homme, en se essayant de faire l’impasse sur certains interdits, se fait esclave de soi-même à travers la société de consommation, le bien-être et la recherche désespérée du pouvoir. »

« Souvent l’homme ne vit pas sa vie car plongé dans des temps qui n’existent pas : soit dans le souvenir, soit dans le regret du passé ou bien tout projeté dans l’avenir. En réalité le seul temps que l’homme possède est l’instant présent qu’il faut vivre entièrement en profitant pleinement. »

« Pourquoi Jésus ? Si tu le veux je le veux aussi »

« Je ne veux pas et je ne peux pas rester analphabète d’un message aussi extraordinaire. Tout comme il m’est facile d’apprendre l’alphabet, je dois aussi apprendre à vivre l’Evangile. »

« Parler de Dieu n’a pas tant d’importance. Je dois le donner. »

« Là, à cette occasion, j’ai compris : si nous nous tenions toujours prêts à tout, combien de signes Dieu nous enverrait ! J’ai aussi compris combien de fois Dieu passe à nos côtés sans que nous ne nous en rendions compte »

Pour aller plus loin

Bienheureuse Chiara Luce Badano

Histoires de sainteté: bienheureuse Chiara Luce Badano 

Bienheureuse Chiara Luce Badano

Biographie « Un chef-d’œuvre lumineux »

N’hésitez pas aussi à vous promerner sur Youtube, il y a plein de films/documentaires sur son histoire.

Chiara Luce Badano est une jeune témoin d’aujourd’hui. Elle clôture ce challenge que je suis très fière d’avoir tenu jusqu’au bout.

J’espère que toutes ces découvertes ou redécouvertes vous auront plu !

Avec tout mon amour,

Léa

« Les jeunes sont l’avenir. Moi, je ne peux plus courir, mais j’aimerais leur transmettre le flambeau, comme aux Jeux olympiques. Les jeunes ont une seule vie, et cela vaut la peine de bien la vivre ! »

Chiara Luce Badano

PS : Retrouvez tous les jours de l’Inktober 2021 ici

PPS : N’hésitez pas à me suivre dans ce challenge, à partager mes post sur les réseaux sociaux et en parler autour de vous si ça peut intéresser quelqu’un. Je partagerai également sur Instagram et Facebook.

Inscription à la Newsletter : L’Emerveille’mot. J’envoie 1 Newsletter par mois sauf exception en cas d’évènements ou de nouvelles collections.

Post a Comment