Réseaux sociaux
   Blog    Anne De Green Gables – Instant lecture #1

Anne De Green Gables – Instant lecture #1

Auteur : Lucy Maud Montgomery

Edition : Monsieur Toussaint Louverture

Nombre de pages : 384 pages

Synopsis :

Âme de feu et de rosée,

elle ressentait les plaisirs

et les peines de la vie

avec une intensité décuplée.

Cheveux désespérément roux, visage constellé de taches de rousseur, Anne Shirley est une petite fille curieuse, pleine d’énergie, souvent perdue dans ses pensées, parfois d’une gravité solennelle, sans aucun doute intemporelle. Difficile de résister à ce petit bout d’humanité de onze ans parfaitement imparfaite, héroïne d’une série de romans qui a su conquérir des millions de lecteurs à travers le monde, Anne de Green Gables, écrit par Lucy Maud Montgomery, et dont le premier tome parut en 1908. Orpheline à l’esprit vif, à l’imagination sans bornes et qui adore employer de « grands mots », Anne se retrouve par erreur chez Marilla et Matthew Cuthbert qui attendaient un garçon pour les aider à la ferme. Féministe involontaire, romantique impénitente, elle est impulsive, dramatique, maligne, drôle,

et telle une authentique naïve, elle va bousculer le calme et la monotonie de la vie à Green Gables, en semant partout joies et rêveries, en dénichant la beauté dans les moindres recoins, en ne s’exprimant qu’en points d’exclamation, même dans « les affres du désespoir ». Parce que l’existence d’Anne a aussi une face sombre, hantée par la mort de ses parents et les abandons, qui lui donne son énergie folle, parfois hallucinée, et qui rend son idéalisme et son indignation si poignants et si convaincants. Si le regard d’Anne transcende le monde sur lequel il se pose, Anne de Green Gables, c’est la transformation magique, presque mystique, que seul l’amour peut opérer sur les hommes et les femmes. C’est l’histoire d’une petite fille qui parvient à se faire aimer de tous (Josie Pye exceptée), et de nous les premiers.

Mon avis :

Cela faisait un moment que je voulais lire ce livre mais je ne l’avais pas. Et il y a quelques semaines, on me l’a prêté. Dès les premières pages, Anne m’a embarquée dans son univers. Durant ces 384 pages, on plonge dans un esprit d’émerveillement incroyable. Les pensées d’Anne passent du merveilleux à une gravité sans nom. Pour moi, c’était impossible de ne pas m’attacher à cette petite orpheline de 11 ans, blessée par la vie mais si émerveillée. En lisant ce livre, je suis passée par pleins d’émotions différentes : sourire, rire, consternation…

J’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé ce livre, cette histoire, mais aussi l’écriture de Lucy Maud Montgomery. Elle a cette capacité à rendre la Nature passionnante, belle, magique et merveilleuse. En somme, tout ce que j’aime ! Ce livre a été d’une douceur sans nom et j’ai hâte de lire la suite !

« C’est formidable, non, de penser à tout ce qui reste à découvrir ? Ça me rend si heureuse d’être en vie – le monde est tellement intéressant ! Et il ne le serait pas autant si on savait déjà tout sur tout, non ? Il n’y aurait plus de place pour l’imagination, pas vrai ? »

Ps : Je vous parle également de ce livre dans mon premier studio vlog !

Inscription à la Newsletter : L’Emerveille’mot. J’envoie 1 Newsletter par mois sauf exception en cas d’évènements ou de nouvelles collections.

Post a Comment